mardi 21 février 2012

L'autorité et moi.

Ce matin, j'arrête à l'épicerie ramasser quelques trucs indispensables à une bonne alimentation qui ne font pas long feu dans la maison: lait et pain.

Devant l'épicerie, un camion Garda est stationné et bloque un peu l'entrée. À la porte, un homme les bras croisés tout habillé de bleu attend un autre homme tout habillé de bleu parti chercher le fric en dedans. Il zieute les gens qui entrent et sortent. Je me sens du coup épiée, suspectée, sous observation, stressée.

N'ayant absolument rien à me reprocher, je sens quand même le besoin d'afficher ma face de femme gentille, vulnérable, qui ne ferait pas de mal à une mouche et qui, pour rien au monde, tenterait de voler la cagnotte à l'homme qui s'occupe de ramasser le magot dans le supermarché.

C'est que, devant l'autorité, je me sens stressée. Comme lorsque sur la route, je croise un véhicule de police ou que, sur l'autoroute, j'aperçois leur voiture blanche et bleue et leur radar sortir de la fenêtre. Les jambes molles, j'arbore mon air sérieux de femme prudente, je regarde droit devant, faisant mine de n'avoir comme préoccupation que ma bonne conduite, les angles morts, les deux mains à 10h10 sur le volant, la pédale douce et la ceinture bien attachée. Je sais pas pourquoi, leur présence me fait un effet monstre. Dans le mauvais sens du terme.

J'ai 36 ans. Je suis enseignante, je suis maman. Je gère bien des dossiers. Mais j'ai peur de l'autorité!

25 commentaires:

  1. Hahaha, je suis PAREIL!! Mon chum me niaise souvent à cause de ça. C'est plus fort que moi, dès que je vois une police, j'ai l'impression d'avoir fait quelque chose de mal, ou j'ai peur qu'ils PENSENT que j'ai fait quelque chose de mal!

    Même chose lorsque quelqu'un klaxonne. La personne peut être à 20 km de moi, je vais quand même me dire "merde, est-ce que j'ai fait quelque chose de mal?!".

    Ah là là :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups "pareille". C'est ce qui arrive quand on arrive pas à se décider entre "je suis pareille" et "je fais pareil" :P

      Supprimer
    2. Même chose pour le klaxon moi aussi, je me sens aussitôt interpellée!

      Pas grave pour le pareil, j'avais compris pareil, mais c'est plate des coquilles!!

      Supprimer
  2. Moi aussi, chaque fois que je passe à côté d'une auto police, j'ai la jambe qui "sake"!

    (Maintenant que je t'ai ajouté dans mon GoogleReader, je ne devrais plus te manquer ;-)!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi, je deviens toute mal à l'aise par en dedans!
      Merci pour l'ajout! Je sais que tu es dans le jus ;)...Merci de ton passage!

      Supprimer
  3. Moi aussi!

    Imagine, quand on m'appelle ou qu'on me demande au bureau de la direction, j'ai toujours peur, je me sens coupable et mon niveau d'anxiété grimpe aussi vite que ma confiance fond...

    Pas fort! Mais tellement nous quand même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bureau de la direction!! Même chose pour moi! Et l'autre jour, c'était le boss du syndicat qui me demandait de le rappeler...j'ai "freaké"...pour rien, bien sûr!

      Supprimer
  4. Ayant vécu dans des pays où il vaut mieux se tenir loin des uniformes, je comprends votre réaction. Je ne reconnais pas toujours l'autorité des policiers mais je suis conscient du pouvoir qu'ils détiennent.

    Dans le cas cité, c'est le rôle du monsieur de se méfier de chacun. L'agent sait bien que la personne qui tentera de s'emparer du magot n'affichera pas son intention!

    Grand-Langue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, la job du gars à l'entrée, c'est de détecter, de suspecter...ça marche en tous cas!!

      Supprimer
  5. Même chose pour moi. Les policiers sur la route, ce n'est pas si mal, avec le régulateur de vitesse, on sait pas mal si on est en infraction ou non. Mais les camions "Garda" ou "Sécur"... on dirait que c'est dans ce temps là que dans notre tête on s'imagine faire un vol ou comment on s'y prendrait... et c'est aussi à ce moment que l'on croit que l'intimidant monsieur à le pouvoir de lire dans les pensée! On est drôlement faits!

    Hors-sujet: les captcha (c'est ça le mot!?) sont rendus terribles! Je me sens complètement analphabètes et je réussis même à en rater!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow, pluie de fautes d'orthographe de ma part... Mes excuses Madame Michèle...

      Supprimer
    2. Les captcha??? J'ai failli en faire un billet de blogue...Y a toujours ben des limites à devoir prouver qu'on n'est pas des robots, bientôt, ils nous feront taper des choses plus longues que nos commentaires, ça va nous enlever le goût d'en écrire!!!

      Psssstttttt! Moi, je tape à peu près et ça marche!! Je suis certaine que je ne tape pas toujours les bonnes lettres, surtout qu'elles sont pas trop visibles...

      Supprimer
    3. Bon, finalement, je viens d'en faire un billet de blogue, mon commentaire aurait été trop long!)

      Supprimer
  6. Je rejoins le club moi aussi! :P
    Du directeur d'école à la police en passant par les douaniers, tout ce qui représente l'autorité me fiche la trouille également... est-ce que c'est typiquement féminin??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'en ajouter à ma liste....j'avais oublier les douaniers, la sécurité qui s'assure que rien ne sonne dans les aéroports...Contente de voir qu'ils te font le même effet!

      Supprimer
  7. I'm "in" ! J'ai toujours un petit feeling de culpabilité face à l'autorité même quand j'ai rien fait du tout ! Imagine quand je fais quelque chose!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement!! Ah? Parce que tu as de quoi te reprocher?? Go!!! ;)

      Supprimer
  8. Tu sais Michèle, je ressentais exactement la même chose jeune et même jusqu'à il y a deux ans, j'en ai 39! Sans entrer dans les déttails, j'étais celle que tu as décris, je me suis reconnue dans ce billet sur toute la ligne!

    Ma mère était femme de tête, autoritaire, divorcée, éduquait ses enfants seule et j'avais peur de ses yeux bleus-acier. Elle est décédée en 2008. Je l'amais beaucoup, elle était mon modèle et mon idole. Par contre, avec son départ précipité et bien d'autres dans ma vie, j'ai appris à me faire confiance et à compter sur moi-même.

    Je me suis lancée dans l'escalade, j'ai performée, mon estime augmentait, j'était appréciée et là, un déclic... plus rien ne me faisait peur. Je pouvais tout affronter! J'allais voir ma directrice que tous craignaient et lui parler avec détermination et franchise. Elle m'a dit que j'étais transformée, je marchais avec assurance, les épaules droites. Je discutais même avec le vice-pésident de la cie, m'asseoir et lui parler sans gêne. C'est comme si tout devenait limpide en moi. C'était pareil avec la police ou autre autorité.

    Bon voilà, je suis trop longue ;) bref, c'est bizard à expliquer mais je me sens libre et bien. Ça vaut la peine de chercher car parfois ce peut-être le déclencheur d'une belle vie... Merci pour ce billet!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Carina de ton beau et gentil témoignage. Ne t'inquiètes pas, je n'ai pas démesurément peur de l'autorité en général, j'ai même eu tendance, à plusieurs reprises, à tenter de la défier...Mais j'ai appris!!!

      Je suis contente que tu aies surmonté tes défis personnels, qui t'ont aidée à aller plus loin...et plus haut ;)

      Supprimer
  9. Excellent billet. J'habite pas très loin de ma caisse populaire.Pas besoin de te dire que je vois la garda pas mal souvent. Mais il y a eu trois vols à cette caisse au cours des dernières années et crois moi je préfère de beaucoup la garda au voleurs.Quand je vois ces gens de la garda avec leur mitraillette je me sens très en sécurité.Par contre ayant déjà reçu une contravention pour excès de vitesse(j'avais 18 ans) et j'en ai 54 maintenant je suis restée peureuse quand je rencontre une voiture de police. Même si je suis les limites de vitesse parfaitement le pied me lève automatiquement lol.passe une bonne fin de journée et merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je dois t'avouer que la sécurité de Garda dans les caisses, c'est fort apprécié....surtout quand on y a entendu des histoires de vols...Ils sont toujours là pour nous protéger nous aussi, personnes fiables, comme les policiers d'ailleurs, qui veillent à notre sécurité, mais qui nous font quand même peur un peu (même si comme tu dis, on respecte les règles!)

      Supprimer
  10. Pourtant, tu incarnes toi-même l'autorité en classe. Aurais-tu peur de toi-même aussi? ;)

    Tu me fais penser à une histoire qui est arrivée à mon frère. Quand il était un peu plus jeune, disons qu'il avait 18 ans, lui et un de ses amis se sont arrêtés à la Caisse pour retirer de l'argent. Un camion Garda était justement stationné devant l'entrée. En ptits gars bien intelligents pour leur âge (...), ils se sont mis à tourner autour du camion Garda comme s'ils étaient des voyous... Heureusement, il n'est rien arrivé, jpense que le type qui reste dans le camion ne les a tout simplement pas vus. Mais mon frère s'est empressé de nous conter fièrement, à mes parents et à moi, leurs prouesses. Jte dis que mon père lui a fait la morale! Ç'aurait pu être bien pire si le monsieur Garda s'était senti menacé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et Dieu sait que je suis sévère!!! Peut-être peur qu'on me fasse subir le même sort!!!

      Blague qui aurait pu mal tourner en effet en tournant autour du camion....!

      Supprimer
  11. Bah tu sais, les gars de Garda, ils ne sont pas bien méchants. J'ai travaillé dans une épicerie pendant 4 ans et demi et j'en ai croisé souvent qui venaient chercher les dépôts d'argent. C'est plus un air autoritaire et5 bête qu'ils se donnent qu'autre chose. Surtout qu'ils savent que ça impressionne les p'tites caissières ;) Mais pour ce qui est des policiers, je ne me suis jamais faite arrêtée au volant, mais je suis certaine que si ça m'arrive, je vais me mettre à pleurer devant l'agent!

    RépondreSupprimer

Merci de me démontrer que vous êtes passé par ici!!!

Nombre total de pages vues