mardi 6 mars 2012

Sur l'amitié.

Je jasais dernièrement avec une collègue de travail de l'amitié. Elle me disait qu'elle s'était fait une nouvelle amie avec qui elle s'entendait bien, que ça avait cliqué, qu'elles avaient plein de points en commun. Puis elle me révèle qu'elle trouve plus difficile, quand on vieillit, de se faire de nouveaux amis. Je suis de son avis.

Elle est bien loin l'époque où, sur un bout de papier, on retrouvait la question: "Veux-tu être mon ami?" avec un endroit pour cocher oui ou non.

Il est aussi loin ce temps où, au parc, à la plage, sur le terrain de camping, à l'école, on commençait sans gêne et sans inhibition à jouer avec une nouvelle personne. Pas de barrières, pas d'hésitations, pas de questionnements, on se demandait notre nom puis on échangeait ballons, chaudières, pelles, bonbons et on devenait copains. Le bon vieux temps.

Nos goûts changent. Nos vies prennent des tangentes différentes. On se voit moins. On a moins de temps ou moins envie. On s'oublie. On épure nos relations, on perd des amis.

On est plus gêné, on a un passé, on a des obligations, on a moins d'occasions, on est plus sélectif, on choisit, on n'ose pas, on reste seul.

Des amis, ça ne court pas les rues, bien que, semble-t-il, on en retrouve chez Jean Coutu.

Il faut savoir comment les conserver ou, si on en veut des nouveaux, savoir se laisser apprivoiser et donner un peu de nous.

Je n'ai pas des tonnes d'amis. Mais ceux que j'ai, j'essaie de bien les aimer.

44 commentaires:

  1. Je m ennuie de toi ma belle Amie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es donc bien gentille...j'ai hâte d'aller sur ta terrasse prendre un verre et un BBQ!!!!!! Je m'invite à ton retour, on est si bien chez toi ;)

      Supprimer
    2. Je traverserai sur le continent avec les Oies Blanches...et j ai appris à faire du bon pain de marin (parmesan et basilic) pour le BBQ.A+

      Supprimer
  2. C'est très vrai. Je crois que c'est en partie parce qu'on devient très difficile dans notre sélection d'amis. Parce qu'on n'a plus le temps, on essaie de trouver des gens qui nous ressemblent beaucoup pour que ce soit plus facile et plus agréable d'être en leur compagnie. Et ce n'est pas évident d'apprendre à connaître les gens! Comme tu dis, on a moins le temps.

    C'est dommage. Je dois dire que je trouve ça encore plus difficile ici, aux États-Unis. Ça ne clique pas comme avec les Québécois, il y a une différence très notable entre les deux cultures de ce côté-là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ce que tu veux dire, j'ai une amie au Mexique et une autre en Afrique (!) et les deux me partageaient que ce n'est pas évident de s'ouvrir dans barrière de culture aux gens là-bas, ce n'est pas comme avec une vieille bonne chum québécoise!!!

      Moi, j'avais aussi des amies que j'ai flushé car on se voyait juste une fois pas année pour faire notre mise à jour....ce qui est important avec l'amitié pour l'entretenir, c'est de vivre des choses ensemble;)

      Supprimer
    2. lire: sans barrière ET des amies que j'ai flushées...

      Je n'aime pas voir des coquilles dans ce que j'écris !

      Supprimer
  3. Je suis avec vous, ce n'est pas simple de se faire des nouvelles amies une fois adulte. Je suis par contre une personne très sociale, je jase avec des gens partout où je vais, mais des vraies de vraies amies, j'en ai peu... Et je n'en veux pas plus dans le fond... Je trouve ça difficile entretenir des amitiés, je ne suis pas bonne là dedans, je me donne trop à fond et finir par avoir trop mal. Je n'ai pas une personalité facile... J'aime mieux avoir une ou deux amies sur qui je peux vraiment compter et plein de connaissances pour le plaisir :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des connaissances ici et là, c'est bien aussi, en autant que t'as une bonne amie quelque part sur qui tu peux compter!

      Supprimer
  4. Contente de voir que je ne suis pas la seule à m'interroger sur le sujet. Beaucoup de questions, si peu de réponses. Ce n'est pas comme dans un carré de sable à 6 ans en tout cas.

    Bien hâte de lire les autres commentaires. Tu n'es sans doute pas la seule à te questionner. 8)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ça soulève en effet beaucoup de commentaires!

      Supprimer
  5. Des contacts, certains en ont des centaines, des connaissances on peut en avoir beaucoup, des amis, possible qu'on n'en n'ait aucun, surtout à l'âge adulte.

    Comme Chantal, j'aime parler aux gens, j'aime rire avec eux, échanger. Cela n'est pas de l'amitié ou peut-être pourrait-on appeler ça des amitiés momentannées.

    Grand-Langue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est moins engageant, moins prenant, moins impliquant. PLus léger comme relation.

      Supprimer
  6. C'est vrai que c'est plus difficile en vieillissant, mais quand ça arrive, c'est comme un cadeau qu'on déballe lentement. Dans mon cas, une collègue de travail appréciée qui est devenue une amie, moi qui ai toujours élevé une séparation très claire entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle. Cette amie a donc encore plus de valeur à mes yeux. Merci, Quelque part, d'être mon amie :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beau ce petit commentaire à l'égard de ton amie, que je connais un peu, virtuellement!

      Supprimer
  7. J'ai écrit souvent sur ce sujet. C'en est un qui me touche. Complexe l'amitié. De beaux souvenirs, des plus douloureux. Et oui, en vieillissant, maudit que je trouve que c'est plus dur de se faire des ami(e)s... et pas à cause de moi honnêtement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est plus difficile, tu as bien raison. Je vois que je ne suis pas la seule à me pencher sur la chose!

      Supprimer
  8. Veux -tu être mon amie ???

    coche oui ou non

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis ton amie virtuelle depuis l'histoire des canards sur le bord de la Rivière St-Charles ;) Tu ne te rappelles pas nos débuts?!

      Alors j'avais coché oui hi!hi!

      Supprimer
    2. Je voulais voir si tu t'en souvenais :) :) :) :) :) xx

      Supprimer
  9. Je les aime mes amies, j'ai les même depuis l'école primaire et on se fait un devoir de se contacter chaque semaine, de se voir au moins une fois par mois. Je voyage avec une, je vois des spectacles avec une autre. Une fois adulte, c'est vrai qu'il faut mettre les rendez-vous amicaux à l'agenda, sinon ils se distancent, se perdent dans le flot de nos occupations et c'est tout le monde qui est perdant. Je suis bien d'accord avec Michèle, les amitiés, il faut les entretenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison Femme libre, fait planifier nos trucs avec nos amies sinon on passe à côté et on s'éloigne. L'amitié demande une certaine assiduité, rigueur.

      Supprimer
  10. Et je dois te dire que tu le fais si bien nous aimer ! Je suis chanceuse de faire partie de ton cercle d'amies.

    RépondreSupprimer
  11. C'est drôle Michèle, je viens tout juste d'écrire un billet sur une très bonne amie à moi, c'est sa fête aujourd'hui. Je suis d'accord avec toi, un enfant est spontané et nombreuses sont les occasions où l'amitié peut prendre forme. En vieillissant, c'est plus difficile pour des raisons qu'on se forgent.

    J'ai quelques très bonnes amies qui ont partagé joie et malheur avec moi... ces amitiés durent depuis plus de 10 ou 20 ans. Par contre, j'ai eu d'autres amitiés qui étaient là pour un passage obligé et ensuite, le lien s'est rompu. Les amitiés doivent être entretenues certes mais parfois elles s'estompent, se brisent et c'est très bien ainsi.

    Si une amitié devient compliquée et pesante, ce n'est plus une amitié saine et il faut lâcher-prise. Toutefois, selon moi une amitié doit être simple et authentique. Une bonne amie me disait justement : «Je suis bien contente de savoir que ce que j´ai toujours dit se révèle être vrai ....La VRAIE amitié ne connait ni frontière, ni temps, ...Elle est inépuisable où que l´on soit et à quelque moment que ce soit de notre vie...» J'abonde en ce sens aussi.

    L'amitié est rare et telle une richesse il faut la préserver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Michèle, c'est un très bon billet! :)

      Supprimer
    2. Tout ce que tu dis as du sens Carina. Il y a des amitiés qui naissent et qui meurent.D'autres qui passent à travers bien des obstacles mais qui sont solides...

      Supprimer
  12. j aime ce post, oui pas facile les relations amicales mais si riches

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très riches en effet, en plein de trucs.

      Supprimer
  13. Quand on a moins de temps, on élimine rapido ce qui risque de ne pas convenir... Mais surtout, je le répète toujours; le quotidien est un véritable rouleau compresseur qui écrase tout. Il faut faire des efforts intenses pour s'en sortir et entretenir la flamme amicale ou sociale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un rouleau compresseur...belle image, voilà pourquoi l'important est de bâtir des trucs solides....la qualité avant la quantité ;)

      Supprimer
  14. hooo! que j'aime ce billet!! C'est tellement vrai.... Je suis une personne qui se fait vite des amis... En vieillissant c'est vrai que le cercle d'ami se resserre pour en garder seulement ceux qui comptent vraiment. Merci de nous conscientisé sur des sujets tel que celui là!! On s'arrête pas souvent pour y penser car la vie va tellement vite et les choses se font par eux même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en vieillissant, on épure et on garde ce qui nous convient le mieux!!! Merci de ton commentaire Rosabelle!!

      Supprimer
  15. Je suis entièrement d'accord avec toi! Ma meilleure amie, je l'ai rencontrée à 8 ans au Taekwondo. On se voit moins souvent, mais chaque fois que l'on se voit, c'est comme si on s'était vues la veille. Rien ne change entre nous.

    Mes autres très bonnes copines aussi ne les ai connues en bas âge au terrain de jeux. On se voit toujours régulièrement.

    Sinon, si je pense à récemment, mes amis les plus «neufs», je les ai rencontrés en 2010 lors de mon stage 4 en enseignement. Certains étaient stagiaires en même temps que moi, alors que d'autres étaient déjà profs à cette école. On se croise bien sûr dans les écoles où nous travaillons, mais on se fait aussi des soupers à tous les 3 mois. Il y en a un justement ce soir :)

    J'ajouterais même comme commentaire, pour compléter ton billet, que je trouve de plus en plus difficile de rencontrer de nouveaux garçons à mon âge qui auraient un potentiel pour devenir mon petit copain. C'est dur, dur, dur, je trouve. Et je ne suis aucunement rendue à l'étape des rencontres sur Internet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh...tu nous emmènes sur un sujet "touché", tu as bien raison, plus on vieillit, plus il est difficile de rencontrer chaussure à son pied. On devient sélectif, on sait ce qu'on veut versus ce qu'on ne veut pas, on a notre cercle social établi....je l'avoue, ne pas être matchée, je crois que je serais un tantinet découragée...;) Mais il faut bouger, essayer et oser, ne pas avoir peur!!!!

      Supprimer
  16. Ha, l'amitié! Très beau billet qui rejoint tout le monde!
    Je commence à souffrir de ne pas pouvoir côtoyer mes amies! Vous me manquez beaucoup!
    Marie-Jo
    N.B. Je me suis faite de nouvelles amies en Afrique, mais les relations sont tellement différentes de ce que l'on vit par chez nous! J'ai hâte d'être entourée de ma gang et de pouvoir parler et rire sans aucune censure!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins on peut se Skyper de temps en temps...j'avoue que tu dois te sentir loin pour les confidences et partager ton quotidien mais le retour est pour pas trop longtemps, t'inquiète, on reprendra le temps perdu j'en suis certaine xxx

      Supprimer
  17. J'ai 54 ans et je connais ma meilleure amie depuis 50 ans.Je suis allé travailler en Abitibi et nous avons toujours gardé contact. Maintenant on se voit plus souvent et on dirait qu'on ne s'est pas vu vieillir. J'ai aussi des amies depuis 40,25,20,ans.J'ai une nouvelle amie âgée de 23 ans.Je la connais depuis deux ans.Elle aurait l'âge d'être ma fille. Je l'aime beaucoup et nos échanges sont précieux. J'ai des enfants que j'ai gardé très jeunes et qui au fil du temps sont devenus des amis. Bizzare n'est-ce-pas? J'ai aussi une très bonne amie de 72 ans que je connais depuis 20 ans.Elle est adorable.Je l'appelle ma marraine de vie. J'avais aussi des amis gars que j'ai perdu soit par décès ou qui ont rencontré une femme qui elle ne veux pas que notre amitié se poursuivre.L'amitié homme-femme sujet très délicat pour les couples parfois.J'ai eu de la peine mais j'accepte avec le temps.L'amitié quel beau sujet. merci pour ce billet Michèle et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow Étoile tu sembles si bien entourée de plein de gens d'âges différents et issus de toutes sortes de relations !
      L'amitié homme-femme, on pourrait en jaser longtemps. Tiens, une belle idée de billet ;)

      Merci de ton passage et de toujours me dire merci ;))

      Supprimer
  18. André je l'ai connu il y aurait quarante ans, il y aurait parce qu'il n'est plus là depuis onze ans.
    Ce qu'on a vécu comme trips ensemble, des voyages sur le pouce, cruiser des filles deux par deux, des "substances" partys qui duraient des jours et des jours, fauchés raides à 400 miles de chez nous.
    C'est ces trips là qui ont scellé notre amitié, à jamais, au delà même de la mort.
    Ces trips là, et les années, les presque trentes années de camaraderies.
    Je te jure qu'y a pas une journée ou je ne pense pas à André, à ses savants jeux de mots.
    Un ami comme André, je crois pas que j'en croiserai jamais un autre. Triste constat, navrant.
    Serait-on liés à ce point que je me sentirais infidèle?
    Je questionne, je questionne mais j'ai pas de réponses.
    J'en ai honte mais je crois que je pense plus souvent à lui qu'à mes propres parents, décédés eux aussi il y a une dizaine.
    Et si le hazard fait que je tombe sur sa toune préférée, impossible d'éviter le Niagara.

    http://www.youtube.com/watch?v=1qxSwJC3Ly0

    Yuan,,,, sniff

    RépondreSupprimer
  19. OMG t'as pas choisi ta toune...je l'adore et elle vient me chercher. J'adore la chanter.
    Merci pour ce beau partage d'amitié sur André. J'ai aussi connu un André qui est décédé. Trop tôt. Un homme merveilleux.

    Bonne nuit Yuan ;)

    RépondreSupprimer
  20. Michèle, ton billet me touche.

    Des amies, j'en ai toujours eu. J'en ai perdu quelques-unes de vue et retrouver d'autres. J'aime échanger, partager, rire, me confier à mes amies. La vie trépidante que l'on connait aujourd'hui, nous fait parfois oublier l'importance de l'amitié.

    L'année dernière, je n'ai pas fréquenté beaucoup de mes amies. Ma nouvelle vie de couple avait pris la relève. Mais avec la nouvelle année, j'ai entrepris de nouvelles résolutions, et renouer avec mes amies étaient l'une d'entre elles. J'ai donc décidé qu'à chaque mois je rencontrerais l'une de mes amies.

    Un petit plaisir que je ne saurais me passer. ;)

    RépondreSupprimer
  21. Quelle bonne idée de reprendre contact avec de bonnes amies...peut-être les avais-tu délaissées un peu mais elles comprendront car les bonnes amies comprennent tout ;)
    Merci de ton commentaire Anne.

    RépondreSupprimer

Merci de me démontrer que vous êtes passé par ici!!!

Nombre total de pages vues