mercredi 16 novembre 2011

La morale de l'histoire.

Je débute souvent mes cours de français par la lecture d'une petite fable philosophique à mes élèves. Pour les amener à penser plus loin que le bout de leur nez, pour qu'ils apprennent à se questionner, pour les faire cheminer personnellement et parce que, se faire lire une histoire, c'est toujours agréable.

La dernière racontait l'histoire d'un hippopotame qui traverse un lac. En plein milieu, il perd son oeil. Il s'énerve, et se met à le chercher non pas sans paniquer. Il remue l'eau de chaque côté avec ses grosses pattes et ne voit plus le fond de l'eau à cause de la boue formée par toute son excitation. Un corbeau passe et lui propose de se calmer. L'hippopotame obéit puis, trouve juste devant ses pieds, son oeil, qu'on voit briller à travers l'eau calme.

On discute un peu de la morale de l'histoire, on fait nos philosophes.

Le lendemain, comme je viens pour quitter la classe, je ne trouve plus mes clés. Un élève (mon plus flâneur) allait quitter lentement le local quand il me voit m'énerver et paniquer. Puis il me dit, tout tranquillement:

-Michèle, ne fais pas l'hippopotame. Pense à quand tu les as prises la dernière fois, dans ta tête. Refais ton chemin.

Après avoir écouté son conseil, je fis le trajet que j'avais fait en entrant dans la classe et trouvai mes clés...

Bien que mon bonheur résida dans ma trouvaille, j'éprouvai cette journée-là une certaine joie de constater que mes petites fables anodines en début de cours faisaient leur chemin chez mes jeunes auditeurs...

17 commentaires:

  1. Si cet élève ne s'était pas trouver sur ton chemin cette journée-là, qui sait comment aurait fini cette histoire de clés ? ;-)

    RépondreSupprimer
  2. @Jeff: En arrêtant de m'énerver, je les aurais trouvées à mes pieds!!

    RépondreSupprimer
  3. j 'adore, je suis un enorme hyppopo

    RépondreSupprimer
  4. Ça sent le déjà vu! ;)... Mais avec un hippopotame et un élevé attentif en plus! Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  5. @lilasvb: ;)

    @Catherine: Oui, cette petite fable est un classique mais pas le choix, je dois leur donner des choses accessibles si je veux qu'ils aiment philosopher et si je veux qu'ils comprennent quelque chose!!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Chanceuse! Réalises-tu combien tu as de l'impact dans ces petites vies! Bravo de prendre le temps de ne pas seulement enseigner des compétences et des connaissances mais d'aller au-delà et leur enseigner à devenir des adultes et des citoyens éclairés. Et en plus, ils te le rendent déjà!

    RépondreSupprimer
  7. @Quelquepart: Merci! Ils y ont pris goût. Quand j'omets d'inscrire la fable à l'horaire, je me le fais dire!...Peu importe si c'est parce qu'ils aiment les histoires, la discussion qui en découle ou tout simplement le fait de ne pas faire de "papier-crayon" l'espace de quelques minutes!

    RépondreSupprimer
  8. Ton hippopotame de soeur a trouvé ses clés dans le bac de recyclage devant la maison l'autre jour. J'avais beau refaire mon chemin, je ne les trouvais pas plus! Des fois c'est juste la vieillesse...

    RépondreSupprimer
  9. @Ouin, il y a aussi cette façon de faire quand on cherche quelque chose: Aller fouiller dans les endroits où l'on s'attend le moins à retrouver ce que l'on a perdu! Veux-tu bien me dire pourquoi tu as eu l'idée d'aller vérifier au recyclage?! Pas pire idée pour une vieille hippopotame! Nouvelle morale: Chercher là où on ne pense pas trouver!

    RépondreSupprimer
  10. Mon Dieu, t'as dû me trouver bête dans mon commentaire!!! Le déjà vu dont je parlais, c'est la prof qui perd ses clés... et qui planifie emprunter une voiture avec banc pour enfant, qui appelle chez un élève pour que ses parents lui demandent les clés... et qui les retrouve dans son pot à crayons!!! Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  11. @Catherine: Je ne t'ai pas trouvée bête du tout!!! Je me disais juste que tu trouvais peut-être que cette histoire est un classique!

    C'est moi qui n'a pas cliqué vite...merci de me remémorer cette histoire où cette fois là, je fus hippopotame pas rien qu'un peu...

    RépondreSupprimer
  12. Je trouve ça magnifique, les histoires racontées, la philosophie et l'élève qui aide son prof! Beau billet et belle relation avec vos élèves. Bravo!

    RépondreSupprimer
  13. @Femme Libre: Merci beaucoup! Et ce qui est agréable, c'est que j'y trouve mon compte et je prends plaisir à le faire!

    RépondreSupprimer
  14. Cela doit être très agréable de sentir que l'on fait une différence.

    RépondreSupprimer
  15. @Kä: En effet, c'est le fun de voir qu'on a un certain impact, un peu d'influence positive sur nos jeunes ;)

    RépondreSupprimer

Merci de me démontrer que vous êtes passé par ici!!!

Nombre total de pages vues