mercredi 18 janvier 2012

Enfreindre les règles d'un jeu: pas winner.

Je joue à Qui est-ce? avec Robin. Il pige sa carte pour avoir son personnage à me faire deviner, me dit qu'il n'est pas beau, il change de carte. Il fait ce petit manège quelques fois. Je lui demande d'arrêter, de piger une carte et non pas la choisir en lui expliquant qu'il triche. Il refuse. J'improvise alors à voix haute, en prenant le papier des règlements, une phrase ressemblant à:

"Les joueurs doivent prendre au hasard sans regarder, une carte de personnage."

Il me regarde, l'air sceptique. Il veut absolument choisir sa carte.

Me voilà devant un dilemme. Jouer quand même et passer par-dessus ce petit caprice ou refuser de jouer parce que Monsieur ne veut pas jouer comme du monde. Vous me connaissez, j'ai choisi la deuxième option, considérant qu'à 5 ans et rendu à la maternelle, mon enfant est en mesure de suivre les règles d'un jeu et de jouer comme il le faut.

Il est fru, (alors que c'est plus moi qui est déçue de son attitude), me dit qu'il ne jouera plus jamais avec moi et me lance:

-Je ne veux plus jamais te voir de ma vue!

(Notez ici le beau petit lapsus incluant un jeu de mots pas pire pantoute!)

C'était avant qu'il se couche. Le petit 20 minutes que j'avais à lui offrir avant le dodo, assise avec lui en pyjama près du feu s'est transformé en un petit cauchemar, en un moment plate.

Maintenant, à nous de jouer à Qui est-ce?...Qui est-ce qui est allé se coucher tout de suite après le pas-de-jeu???

21 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oui!!...Le vent m'ayant empêchée de dormir une bonne partie de la nuit d'avant!!

      Supprimer
  2. Héhé, ça me rappelle quand je joue avec un de mes neveux... lui, il invente ses propres règles qui changent au fur et à mesure du jeu, comme ça, il est sûr de gagner!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Probablement qu'on a tous fait ça...mais bon, là, je voulais faire un peu d'éducation des règles en jouant! (Il a tendance à vouloir faire à sa tête. Ça forge son petit caractère!

      Supprimer
  3. Oh que je te comprends! En thérapie avec notre fils, nous avions comme objectif de jouer 30 minutes avec notre garçon, à un jeu de son choix et NE PAS intervenir s'il trichait ou s'il avait des comportements que l'on jugeait inacceptable. Ouf! Ça été difficile... on travaille fort!

    http://michellemarcoux-mamantupperware.blogspot.com/2011/10/30-minutes.html

    Demain sera une meilleure journée ma chère! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf! Je comprends que ça devait être difficile!!! Je suis allée lire ton billet. Je me demande si j'aurais été capable de ne pas intervenir, ça devait être trop dur!

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Yes madame! Pour les fois que ma loi tombe!...

      Supprimer
  5. À ce que je vois, personne n'a gagné la partie! Pour le moment en tout cas. Je suis comme toi dans ces situations: la règle, c'est la règle!
    C'est Robin qui a dû aller se coucher en babounant et toi le coeur un peu croche. Demain ce sera vite oublié... mais voudra-t-il jouer à nouveau à ce jeu? hi hi hi!

    Mais avoue qu'ils ne sont pas tous beaux!!!? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons joué, prise 2. Il m'a avoué qu'il adorait avoir le Monsieur aux joues rouges. Je lui ai expliqué que ce ne serait pas difficile à deviner pour moi s'il choisit sa carte, car je saurai quelle il prend!

      Supprimer
  6. C'est tellement "plate" quand un moment joliment anticipé se termine de cette façon! Je compatis!

    Ce jeu fait remonter un souvenir...
    Je travaillais dans une "maison de jeunes", avec des ados "à problème", et leur jeu préféré c'était "Qui est-ce"!!!!!! Oui oui; le même très exactement que sur ta photo! C'est un mystère que je ne m'explique pas encore.

    Pour ton quizz... moi je dirais que c'est la maman de Robin qui est allée se coucher, par dépit... déçue de ce moment "poche".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ouin??? Les ados?? Moi, je fais jouer mes ados à un genre de jeu comme ça mais en anglais, pour leur apprendre à poser des questions.

      Contente de voir que je ne suis pas la seule à vivre de telles situations avec les enfants!!!

      Supprimer
  7. Oui... mais, je pense qu'il faut aussi permettre les colères. Il avait le droit d'être fru et même celui de ne plus vouloir vous voir de sa vie. C'est différent que de dire par exemple "Tu es une ... et une....," ce qui serait inacceptable. L'impolitesse ne doit pas être tolérée mais exprimer ses sentiments positifs ou négatifs, pourquoi pas?

    Bon, Michèle, je suis une lectrice qui prend souvent la part des enfants! Ceci dit, je ne remets aucunement vos qualités maternelles évidentes en doute, je m'exprime moi aussi, héhé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne vous inquiétez pas Femme Libre, je lui laisse souvent le droit d'être fâché, d'être déçu, comme vous dites, en autant qu'il le fasse dans le respect. S'il embarque dans le "traitage" de noms, alors là, hop! un petit tour dans sa chambre...

      Supprimer
  8. Vraiment dommage que ce si beau moment se soit transformé en pas-de-jeu. Mais je crois qu'en bout de ligne, tu auras gagné des points avec cette petite mise au point;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement Mélissa! C'est pas toujours évident d'intervenir de cette façon, fatiguée, j'aurais peut-être acheté la paix, mais là, je voulais lui montrer à bien jouer.

      Supprimer
  9. Je comprends très bien votre pensée.J'ai vécu cela avec mon fils il y a bien des années. Je crois qu'il est très important d'apprendre très jeune certaines règles de la vie. Les enfants sont très intelligents et nous passent parfois des tests.Dans la vie adolescente et ensuite d,adulte on a pas toujours le choix.On a des contraintes qui parfois nous dérangent mais c'est comme ça pour tout le monde.Nos enfants on ne les aiment pas moins et eux non plus.au contraire il deviennent des êtres solides et respectueux. C'est dur pour un coeur de maman de voir son enfant vouloir gagner à tout prix.Mais comme dit mon fils (il travaille avec des adolescents) merci maman de m'avoir transmis des valeurs car bien des jeunes aujourd'hui sont malheureux et se cherchent beaucoup.Je lève mon chapeau aux mamans aimantes!

    RépondreSupprimer
  10. Désolée, je viens de me rendre compte que j'ai été un peu longue. votre billet me parle beaucoup.

    RépondreSupprimer
  11. Pas de problème avec la longueur des commentaires Étoile, tu peux t'exprimer comme bon te semble!

    Oui, aux enfants et ados, on doit leur mettre des balises, un cadre. Ce n'est pas toujours évident, ça peut être difficile pour les enfants autant qu'aux parents mais ça leur sera utile aux deux, toute leur vie. Les deux en ressortiront gagnants, au bout de la ligne.

    RépondreSupprimer
  12. Juste un petit mot pour te dire que j'ai un plaisir fou à te lire. Je t'ai décerné un Award sur mon blogue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cora, c'est très gentil. Toi, tu es si discrète, je vais te visiter souvent et espère toujours un nouveau billet!

      Je te remercie pour cet "Award", que je prends avec modestie.

      J'ai fait mon billet sur Liebster Blog Award hier ;)

      Supprimer

Merci de me démontrer que vous êtes passé par ici!!!

Nombre total de pages vues